Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 15:22
Trois jours à Paris...en photos
Trois jours à Paris...en photos
Trois jours à Paris...en photos
Trois jours à Paris...en photos

Deux restaurants à recommander :

OLIVA

16 Rue des Saussaies, 75008 Paris  01 42 65 39 72

La vera Italia

Sans être certain que c'est ainsi qu'on dit quand on se trouve dans un endroit véritablement italien, je suis certain que c'était bien le cas ici. L'accueil est sympa malgré notre arrivée tardive et si le Spaghetti alla bottarga qui me faisait envie n'était plus affiché sur l'ardoise, no problemo : 15 minutes plus tard il est devant moi avec un somptueux verre de Montepulciano. Aucun doute, nos deux journées à Paris commencent bien ! Gracie !

 

 

 

 

 

 

 

AUGUSTE - 54 rue de Bourgogne, 75007 Paris 

+33 1 45 51 61 09

Une belle adresse

Le chef met beaucoup d'adresse dans la réalisation de ses plats, du coup la sienne (d'adresse) mérite le détour. Sans rentrer dans l'énumération des plats par crainte d'en estropier les énoncés, je dirais simplement que les huitres en gelée étaient superbes de fraîcheur, le turbo (photo) en mousse de coco à la cuisson parfaite. Très beau choix de vins décris avec passion et servis avec talent par un monsieur Mathias tout en sourire, le reste du service est très pro. Une étoile méritée.

Et pour terminer, une superbe soirée au CASINO DE PARIS

.

.

 

Priscilla est un hommage à la Liberté et à la Tolérance

.

La plus extravagante des comédies musicales !

Adaptée du célèbre film australien du même nom, sorti en salles en 1994, prix du public à Cannes avant de recevoir l’Oscar des meilleurs costumes en 1995.
Sa Bande Son est la plus dansée de l’histoire, sur scène le défilé ininterrompu de chansons et de chorégraphies font de Priscilla la comédie musicale « FEELGOOD ! » par excellence.

C’est l’histoire tout aussi fantasque que le film, haute en couleurs, généreuse et drôle, de 3 amis qui s'apprêtent à traverser le désert Australien, de Sydney à Alice Springs, pour y présenter leur spectacle de Drag-Queen. Ils optent pour un bus qu'ils baptisent Priscilla pour le voyage de leur vie. Sur la route, ils ne trouvent pas que l'amour et l'amitié, mais bien plus que ce qu'ils n'auraient osé imaginer.
Un voyage rythmé par les plus grands tubes de la musique disco de tous les temps, de Tina Turner à Gloria Gaynor, d’Aretha Franklin à Earth, Wind & Fire, de Madona à Kylie Minogue , Cyndi Lauper….

Sur scène, une troupe de 30 artistes, 500 costumes excentriques, 200 perruques délirantes, un autobus totalement robotisé, une énorme production pilotée par une technique des plus complexe et sophistiquée.
Priscilla au Casino de Paris pour une expérience musicale hors du commun !

Un seul mot d’ordre ‘’I WILL SURVIVE’’.
 

IL SEMBLE QU'OVERBLOG A DECIDE DE POLLUER LES PAGES DES BLOGS AVEC DES ANNONCES PUBLICITAIRES

Raison pour laquelle vous trouverez moins de nouveaux articles que par le passé.

Je vous prie de bien vouloir m'en excuser.

Trois jours à Paris...en photos
Repost 0
Published by Jamin - dans voyages
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 10:38
2017 déjà ?!

..................................................................................................................

Repost 0
Published by Jamin - dans c'est fou, non?
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 15:23

.

2017 !
Repost 0
Published by Jamin
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 16:09

Mon frère Paul a le plaisir de vous convier au grand concert de fin d’année

qui aura lieu le 17 novembre 2016 à 20 heures

en la Cathédrale Saints Michel et Gudule à Bruxelles

 Au programme

 Telemann

Marcello

Schubert
Messe Es-dur D 950

Cette année, le Chœur Sammartini sera accompagné par le Chœur géorgien Abkhzian State Capella, avec lequel le Chœur Sammartini a chanté à Pâques la Missa de Gloria de Puccini à Tbilissi (Géorgie)

 

Tickets en prévente à 20€ qu'il  peut vous faire parvenir

ou laisser à disposition à l’entrée de la cathédrale le 17 nov.

à verser sur le compte : Paul Jamin BE10 0631 9108 6904.

Communication : Concert Sammartini 2016

Mail : jamin.labranche@skynet.be

 

SAMMARTINI

.

Repost 0
Published by Jamin - dans Concert
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 14:46

(cliquez sur les photos pour les découvrir dans leur format original, c'est mieux !)

Une bonne centaine de kilomètres de chez nous, (environs de Perpignan) et nous voici sur la Côte Sauvage.

En espagnol la "Costa Brava", nommée ainsi pour la première fois en 1908 par le journaliste et poète Ferran Agulló, au vu de ses criques escarpées.

C'était à une époque où l'endroit attirait quelques artistes et de bien rares touristes, car jusqu'à la fin des années cinquante, la région ne disposait guère d'infrastructures touristiques. Ces superbes paysages n'attiraient que ceux qui avaient le goût de l'aventure.

C'est durant la période franquiste, à la fin des années soixante, que la Costa Brava a connu un (trop) important développement de tourisme de masse couplé aussitôt à des opérations de spéculation immobilière souvent désastreuses.

Heureusement, son relief souvent accidenté rendait la construction parfois difficile, voire impossible, ce qui a protégé certains endroits, parmi les plus beaux, de la rage des promoteurs.

Costa Brava : trois jours de ballade

Depuis les choses ont changé : la Catalogne s'est (enfin) adaptée aux exigences européennes en développant un Droit du Tourisme restrictif.

La loi sur le Tourisme 2002 définit maintenant des zones « saturées », menacées de surpopulation. Elle interdit la construction de complexes touristiques et restreint les hôtels à une capacité de 60 lits.

Aujourd'hui, la Costa Brava offre toujours une multitude de jolis villages de pècheurs comme Cadaques par exemple.

Ici: Sa Tuna

Costa Brava : trois jours de ballade

Ou Calella de Palafrugell, où nous avions choisi de loger.

Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Calalla de Palafrugell

Calalla de Palafrugell

Il y a énormément de choses à découvrir sur la Costa Brava, mais en trois jours nous nous sommes limités à la portion de Begur à Tossa de Mar, avec quelques incursions à l'intérieur du pays.

Costa Brava : trois jours de ballade

BEGUR

 

Costa Brava : trois jours de ballade

Entouré des collines du massíf de Begur, ce gros village en bord de mer est encore bien préservé du tourisme de masse.

Begur conserve un charme certain avec ses ruelles médiévales où l'on peut admirer les anciennes demeures d'Indianos, ces habitants de Begur partis au 19e siècle faire fortune à Cuba.

Revenus au pays les poches pleines, ils se faisaient construire de riches demeures sur les façades desquelles on a aujourd'hui apposé des plaques expliquant l'histoire de ceux qui les ont bâties.

Tous les ans, Begur célèbre des Indianos le  premier week-end de septembre, par la Fira d'Indians

Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade

CHEMINS DE RONDE

La Catalogne ne compte pas moins de 220 km de chemins de ronde, utilisés jadis par les contrebandiers et les gardes surveillant le littoral.

Ces chemins longent les criques et traversent les lieux les plus emblématiques de la Costa Brava.

Aujourd'hui, aménagés en itinéraires de randonnées, ils circulent au milieu des pins et offrent de superbes vues sur les calanques.

On y trouve souvent des tours de guet construites à des endroits stratégiques pour pouvoir communiquer entre elles. De jour la communication se faisait grâce à des signaux de fumée alors que de nuit elle se faisait grâce à des signaux de lumière. Il y avait en permanence un gardien dans la tour afin de prévenir les citadins d’aller se réfugier à l’intérieur des murs en cas de danger d’attaque barbaresque.

Pour les marcheurs, il y a au total en Catalogne 2 500 km d'itinéraires balisés.

 

Au départ de la platja Sant Pol (au nord de Playa de Aro), commence une de ces promenades qui longe un lotissement de luxe aménagé il y a une centaine d'années.

Platja Sant Pol

Platja Sant Pol

Costa Brava : trois jours de ballade

Les concepteurs du lotissement avaient prévus l'intégration d'un espace public le long de la mer.

Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade

Ici, le chemin passe sous le belvédère d'une propriété.

Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade

Dans la propriété de la famille Encesa, une logia de style Brunelleschi surplombe le chemin de ronde.

Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade

La promenade s'achève à la plage de Sa Consa.

Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade

TOSSA DE MAR

Costa Brava : trois jours de ballade

Si la ville en elle-même est sans charme, l'intérêt de Tossa réside en sa vieille ville médiévale (12-14e s.)  entourée de murailles.

C’est le seul exemple de cité médiévale fortifiée qui existe encore aujourd’hui sur la côte de Catalogne. 

(cliquez sur les photos pour les découvrir dans leur entièreté)

Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade

C'est ici que furent tourné  "Pandora an the Flying Dutchman" avec Ava Garner et James Mason.

(Pandora et le vaisseau Fantôme)

 

Ava Gardner, Frank Sinatra et l'équipe du film à Tossa entre deux scènes de tournage en mai 1950 :

Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade

Cette Costa Brava abrite aussi de nombreux villages situés dans les terres, mais à quelques kilomètres seulement de la côte et qui, comme Pals ou Peratallada, sont l'occasion de découvrir de véritables petits bijoux médiévaux .

PALS

Le Village Médiéval de Pals se situe sur la cime du Puig Aspre.

Les premiers documents qui font référence au Village Médiéval de Pals datent du IXe siècle.

Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade

PERATALLADA

A quelques kilomètres seulement de Pals, certains le considèrent comme le plus beau village médiéval de catalogne.

Le village est assis sur des roches ravinées – d’où son nom signifiant "pierre taillée".

Située en dehors des fortifications, l'église romane Sant Esteve, austère bâtiment du 13 e s.,  avec deux nefs et deux absides, et des chapelles latérales du 16e et 18ème siècles.

Elle possède un campanile ajouré, d’un modèle très répandu dans la région. 

Costa Brava : trois jours de ballade
Le château-forteresse

Le château-forteresse

Costa Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de ballade

 GASTRONOMIE

Les célèbres Gambas de Palamos (garanties par un label)

Avec Ferran Adrià à "El Bulli" dans les années 90 et aujourd'hui les frères Roca au "Celler de Can Roca" à Gérone, la gastronomie Catalane a pris un véritable envol au point d'être la première région à obtenir le label Région Européenne de la Gastronomie.

voir article sur le Celler de Can Roca  (classé meilleur restaurant du monde) ici :

http://corneilla-niouzes.over-blog.com/2013/11/el-celler-de-can-roca-meilleur-restaurant-du-monde.html

 

Ainsi reconnue, la Costa Brava se présente aujourd'hui comme une destination phare à la fois gastronomique et oenologique.

Excellence, prestige, innovation, créativité, expérience, la seule province de Gérone ne concentre pas moins de  13 restaurants qui arborent 17 étoiles Michelin !

Nous nous devions d'en tester un...

 

le restaurant

BO.TIC

.

Costa Brava : trois jours de ballade

Le talent d'un chef peut s'évaluer plus facilement sur son menu le moins cher que sur celui où il utilise des produits de luxe. Car il faut – je pense – plus de talent pour, par exemple, magnifier un filet de maquereau qu'un filet de sole. Il est plus aisé de faire une cuisine éblouissante avec du homard qu'avec des moules !

Le « petit menu » du BO.TIC à 44€ nous a pleinement démontré qu'Albert Sastregener mérite amplement son étoile Michelin.

Après d'excellents « craquers » maison et salsa brava, notre menu était composé comme suit :

1. Des moules en escabèche et melon : parfaites. C'est à la fois frais et goûteux.

2. Maquereau, ail blanc et laitue liquéfiée : accord impeccable, réalisation parfaite.

3. Riz crémeux, fruits de mer, suquet de crustacés : c'est la méditerranée qui débarque dans votre assiette avec tous ses parfums !

4. Moelleux de veau, pomme et parmesan : magnifique. La viande cuite à basse température est fondante et goûteuse, l'accompagnement de mousse de pomme et crème de parmesan, impeccable.

5. Sorbet citron et peppermint : idéal pour rafraîchir le palais.

6. Le « chocolat glacé » fraise sera le seul plat qui nous aura laissés... froids !

7. Les truffes (succulentes !) qui accompagnent le café nous aurons vite réconciliés avec la cuisine de ce jeune et grand chef. Allez-y avant qu'il ne reçoive sa deuxième étoile : ça ne saurait tarder !

Notre addition :

 Deux « petits menus », 1 eau, ½ vin blanc Allende, 2 verres de vin rouge, 2 cafés : 134 € Ce n'est pas cher payé pour un tel repas gastronomique, une si belle table et un service aimable et efficace.

Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade
Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade

notre hôtel à Palafrugell

SANT ROC

http://www.santroc.com/fr/

 

 

Costa Brava : trois jours de ballade

Sans doute la meilleure situation de Calella : la vue sur la mer et le village sont magnifiques ! (si vous avez une chambre côté mer et village ! Les chambres côté parking sont moins chères, bien entendu, mais tellement moins agréables...)

On y trouve tout le confort qu'on peut attendre d'un trois étoiles, même si l'on peut regretter les dimensions minimes de la salle de bain.

Restaurant correct, service très aimable, très beau et très complet petit déjeuner en buffet qui peut être pris dans la véranda ou dans le jardin.

 

Costa Brava : trois jours de balladeCosta Brava : trois jours de ballade
LEVER DE SOLEIL

LEVER DE SOLEIL

Costa Brava : trois jours de ballade
Repost 0
Published by Jamin - dans voyages
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 14:25
L'abbaye de Fontfroide

L’abbaye de Fontfroide a vu le jour en 1093, sur des terres données à quelques moines bénédictins par le Vicomte de Narbonne.

Elle fut ensuite intégrée à l'ordre cistercien en 1144 et devint rapidement une des plus puissantes abbayes Cisterciennes de la Chrétienté.

L'abbaye de Fontfroide

L’abbaye tire son nom de la source se trouvant à proximité, la Fons Frigidus, la Fontaine Froide.

Au 14e siècle, l'un de ses abbés, Jacques Fournier, est promu cardinal et est élu pape en 1334, succédant à Jean XXII sous le nom de Benoît XII.

C'est lui qui fit construire le Palais des Papes à Avignon où il mourut en 1342.

Benoît XII
Benoît XII

.

L'abbaye de Fontfroide

Le réfectoire des Convers.

Les frères Convers, à l'inverse des moines, pouvaient quitter l'enceinte du monastère pour travailler sur les exploitations fermières.

Le réfectoire pouvait accueillir jusqu'à 200 frères convers.

 

L'abbaye de Fontfroide
L'abbaye de Fontfroide

L'église Abbatiale

Remarquable exemple d'architecture cictercienne au style épuré, transition du roman au gothique.

L'abbaye de Fontfroide

Après la révolution française, en 1791, Fontfroide sera donnée aux Hospices de Narbonne.

L'abbaye de Fontfroide

En 1908, Gustave Fayet, propriétaire de l'un des empires viticoles les plus prospère de France, achète l’abbaye aux enchères.

Gustave Fayet - autoportrait

Gustave Fayet - autoportrait

Gustave Fayet était peintre mais aussi grand collectionneur.

Il possédait des œuvres de Degas, Manet, Monet, Pissarro et surtout Odilon Redon et Paul Gaugin dont il possédait près d'une centaine d'œuvres.

L'abbaye de Fontfroide

Il entreprit une vaste campagne de restauration de l’abbaye que ses descendants entretiennent toujours aujourd'hui.

Repost 0
Published by Jamin - dans balades
commenter cet article
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 10:37
cliquez sur les photos pour les voir dans leur format d'origine

cliquez sur les photos pour les voir dans leur format d'origine

Milos en photos

Tout comme l'île de Santorin, Milοs se trouve dans l’arc volcanique de l’Egée du sud. Si l'activité volcanique a cessé depuis quelques 90.000 ans, on peut toujours voir des fumerolles (sources de gaz) principalement à l’est et au sud-est de l’île.

Véritable merveille géologique. Milos offre des paysages saisissants en raison de sa nature volcanique et grâce à la diversité de ses roches.

Milos en photos

Milos est aujourd’hui célèbre dans le monde entier depuis que le 8 avril 1820, quand un paysan nommé Yorgos Kentrotas, à la recherche de pierres pour bâtir un mur, découvre une statue dans son champs

Une effigie divine qui fascine par sa grâce.

S'agit-il d'Aphrodite, souvent figurée à demi nue, ou Amphitrite, déesse de la mer vénérée à Milo ?

Le marquis de Rivière, alors ambassadeur de France à Constantinople, l’achète et l’offre au roi de France Louis XVIII qui la donnera au musée du Louvre en 1821.

Elle devient tout de suite célèbre : la déesse mutilée soulève l’enthousiasme international.

Plus : http://www.milos-island.gr/history/statue.fr.html

Milos en photos

Nous débarquons à Adamas en provenance de Sifnos.

(voir Sifnos en images)

La traversée se fait en une quarantaine de minutes en SeaJet.

Milos en photos
Milos en photos

Notre hôtel : le PSARAVOLADA MILOS RESORT

Situé au sud de l'île, le domaine est fait de maisons blanches accrochées à une haute colline qui surplombe la mer Egée.

Si la route qui y mène n'est pas toujours évidente, surtout la première fois, (quelques passages non goudronnés) la récompense est au bout du chemin : la vue est à couper le souffle !

La mer, la mer et la mer pour unique horizon.

L''endroit est vraiment idéal pour les amoureux du calme absolu.

Site de l'hôtel, ci-dessous :

Milos en photos
Milos en photos
Milos en photos

Le temps d'une journée, le catamaran Chrysovalandou navigue le long de la côte ouest pour découvrir côtes, villages et falaises.

Une excursion à ne pas rater pour admirer les minuscules ports de pêche, les roches rouges, orange ou blanches de "l'île des couleurs" comme on désigne Milos en raison de son origine volcanique.

Milos en photos
Milos en photos
Milos en photos
Milos en photos
Milos en photos
Milos en photos
Milos en photos

De retour vers Adamas en fin de journée, nous passons devant le village de PLAKA, perché sur les hauteurs, et qui est un remarquable exemple d'architecture Cycladique avec ses maisons éclatantes de blancheur.

 On y jouit d'une vue magnifique (photo en haut de page) et nous irons y admirer le soleil couchant.

Milos en photos

Tour de quelques une des plus belles plages de l'île.

FYROPOTAMOS
FYROPOTAMOS

FYROPOTAMOS

MANDRAKIA
MANDRAKIA
MANDRAKIA

MANDRAKIA

Les criques de Sarakiniko sont spectaculaires.

Des roches blanches que lèche une mer d'un bleu profond...

SARAKINIKO
SARAKINIKO
SARAKINIKO
SARAKINIKO

SARAKINIKO

Milos en photos

La plage de Tsigoulias

PROVATAS

PROVATAS

Située au nord-est de l'île, POLLONIA est une station balnéaire qui s'est développée autour d'un petit port de pêche et d'une grande plage de sable.

De jolis restaurants "pieds dans l'eau" dont l'excellent GIALOS qui sert une cuisine à la fois moderne et inspirée (Superbe tartare de crevettes)

Milos en photos
Milos en photos

PLAKA

Milos en photos
Milos en photos

Tous les guides vous le diront : il faut monter au village de Plaka pour admirer le plus beau coucher de soleil de la mer Égée !

Petites cours blanchies à la chaux, balcons fleuris, sympathiques tavernes qui débordent sur les ruelles pavées, Plaka est une carte postale vivante !

Et les photographes amateurs sont – une heure à l'avance – prêts pour le spectacle !

Milos en photos
Milos en photos

Le soleil couchant fait apparaître des îles à l'horizon, invisibles la journée.

Milos en photos
Milos en photos

Milos, et plus encore Sifnos ont tellement de charme qu'on hésiterait à en parler, on voudrait les garder jalousement pour soi afin de pouvoir les retrouver, d'années en années inchangées.

Très bel article, très complet, sur les deux îles dans le Figaro. (lien ci-dessous)

Il semble que ce sont ces articles, dans la presse française, qui explique que l'on dénombre tellement de touristes francophones sur Sifnos.

Milos en photos
Repost 0
Published by Jamin - dans voyages
commenter cet article
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 15:24

En cliquant sur une photo, vous la découvrirez dans sa taille originale.

Sifnos en photos

Port du Pirée, départ pour Sifnos.

Hydroglisseur Seajet 2

Trajet en 2h08

SIFNOS

Sifnos en photos

Dès l’arrivée à Sifnos, on est conquis par la beauté de cette île, par la douceur de ses paysages. Étonnamment verte pour une île des Cyclades, elle offre une cascade de terrasses cultivées et chaque maison blanchie à la chaux est un exemple de cette architecture épurée si propre aux Cyclades.

Sifnos en photos

Yet if you find yourselves there, you’ll know there’s no other place of equal beauty in the whole world."
‘National Geographic: Sifnos Lands Spot in Top Ten List of ‘Islands Under the Sun’

Sifnos en photos

Le port de Kamares

Sifnos en photos

Apollonia, la capitale de l'île

Agios Andreas
Agios Andreas

Avec ses innombrables églises qui couronnent les sommets des collines ou qui se mirent dans la mer Egée, avec ses oliviers millénaires baignés d’une lumière radieuse et limpide, ses eaux bleues et cristallines, avec la douceur de ses plages et les vues imprenables sur les autres îles flottant à l’horizon, Sifnos, l'île d'Apollon, compte parmi les îles grecques les plus authentiques car elle a gardé son originalité et résisté à la commercialisation que de nombreuses autres îles ont subie.

Agios Andreas. Dans le fond, le petit port de Platis Gialos
Agios Andreas. Dans le fond, le petit port de Platis Gialos

Agios Andreas. Dans le fond, le petit port de Platis Gialos

Sifnos en photos

Platis Gialos, la plage

Platis Gialos - l'excellent hôtel Niriedes

Platis Gialos - l'excellent hôtel Niriedes

Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos

Au restaurant Nero & Alati de Platys Gialos, vous serez au plus près de la gastronomie traditionnelle du pays.

Depuis 3 générations la famille Narlis cuisine les produits de leur ferme avec passion et rigueur. Il faut avoir goûté à l'agneau cuit des heures durant dans les pots de grès à l'entrée du four à bois. Cuit à basse t° la viande est d'une tendresse parfaite et merveilleusement goûteuse.

Le service est souriant, aimable et sympathique, la vue sur la plage idyllique, bref, que du bonheur !

Une des meilleures adresses de l'île, à coup sûr !

Nero & Alati (l'eau et le sel) Platys Gialos tél. 0030 6979778283

Site du restaurant ci-dessous :

Sifnos en photos

Le monastère de Chrissopigi (1650)

Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos

Sifnos. Très calme et paisible. Vraiment très belle. (Jude Law)

La plage de Faro

Sifnos en photosSifnos en photos
Sifnos en photos

KASTRO

Kastro (de château, forteresse), souvent considéré comme l'un des plus beaux villages des Cyclades, fut la capitale de l'île jusqu'en 1836 et a miraculeusement gardé son aspect médiéval.

Construit sur une colline dominant la mer, à l'emplacement de la cité antique dont il conserve des vestiges, le village est bâti selon un modèle qui se retrouve dans plusieurs îles des environs, les maisons étant construites de façon concentrique, leurs murs extérieurs formant le rempart.

Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos

Au pied de la falaise, on découvre la chapelle d’Eptamartyros. (des 7 martyrs)

Petit édifice blanc sur fond de mer azur, ce petit joyau constitue l'une des plus célèbre église de Grèce de par sa situation unique.

Sifnos en photos
Sifnos en photos

Le joli village de Vathi et sa petite église "pieds dans l'eau".

Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos

La plage de Herronisos

Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos

Apollonia

Apollonia est la capitale de l'île, située à 5,5 km du port du port de Kamares.

C'est un joli village entouré d'oliveraies et construit en amphithéâtre sur les versants de trois collines.

La ruelle principale, le "Steno" est très fréquentée en soirée et on y trouve nombre de bars branchés et de restaurants comme le CAYENNE ou l'on sert une cuisine qui fait de l'équilibre entre modernité et tradition. Vins assez chers.

Le reste de la localité est constitué d'un labyrinthe de ruelles pittoresques, Apollonia est très étendue et touche littéralement les villages alentour comme celui, d'Artemonas.

Sifnos en photos

.

Sifnos en photos

A Artemosas, l'excellent restaurant MOSAICO.

Au mur, on y voit la reproduction d'une célèbre photo de Cartier Bresson prise en 1961.

La petite fille qui court dans la ruelle serait la grand mère des actuels propriétaires...

Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos
Sifnos en photos

Sifnos... Je pense vivre ici pour toujours (Emir Kusturika)

Sifnos en photos

Photos : Bruno Jamin

Sifnos en photos

Photos : Robert Cormond

De Sifnos, nous embarquerons pour Milos. (Voir article MILOS EN PHOTOS sur ce blog)

Très bel article sur ces deux îles dans le Figaro; (Lien ci-dessous)

Repost 0
Published by Jamin - dans voyages
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 18:22
C'est fou, non ? (si !)

Une mienne cousine cherche un appartement à Uccle.

Pour m'amuser, je fais quelques recherches sur le net.

Je trouve un appartement au Dieweg qui m'a l'air très bien, mais un peu trop cher.

Cela me rappelle que ma maman avait habité au Dieweg avant la guerre.

Dommage, il a une superbe terrasse de 45 m2

C'est fou, non ? (si !)

Là, je me dis "c'est curieux".

Je cherche dans une vieille boîte à chaussure pleine de vieilles photos et je trouve une photo de mon frère Jean-Pierre :

C'est fou, non ? (si !)C'est fou, non ? (si !)
C'est fou, non ? (si !)

J'ai essayé de retrouver l'annonce, mais je n'y suis pas parvenu. Peut-être l'appartement de mes parents est à présent loué...

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Dieweg est une très belle avenue, proche de l'Observatoire d'Uccle. Il me semble avoir entendu qu'il s'agissait d'une ancienne chaussée romaine.

Repost 0
Published by Jamin
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 10:23

Paul, mon frérot-qui-chante- avec-ses-copains-et-ses-copines vous signale que leur prochain concert aura lieu le 8 avril.

Comment s'y rendre ?

Prenez l'avion pour Schipol, me dit Paul. De là vous vous envolez pour Istambul

Arrivés dans l'aérogare, vous chantez comme Dario Moreno :

"Istanbul c'est Constantinople - C'est à Istanbul ou Constantinople - Que je suis allé un jour pour y découvrir le grand amour - Que l'on attend toujours"

Quand la police vous aura libéré, vous prendrez un vol pour Tbilissi (Géorgie) ….

Arrivés à Tbilissi, vous vous référez à l'affiche ci-dessous.

Je vous souhaite un agréable concert. (Attention ! Cela débute à 18h.30 !)

Un concert à ne pas manquer !

Et si vous êtes arrivé en retard, voici ce que vous avez manqué :

Un concert à ne pas manquer !
Repost 0
Published by Jamin
commenter cet article

Présentation

  • : Bruno Jamin
  • Bruno Jamin
  • : On s'est peut-être vu... à Marche en Famenne (47-53) ; Bruxelles (Catteau 54-56) ; Ath (57-62) ; à la 20th Century Fox (70-96) chez Belga Films - RTL? Ou ailleurs ?!...
  • Contact

Rechercher